Rechercher

Porsche Sprint Trophy Benelux : doublé pour van Eijndhoven, première pour Troost


· Deux victoires à domicile pour Lucas van Eijndhoven à Zandvoort

· Niels Troost enlève la Course 2 des Pinksterraces

· John de Wilde toujours en tête de la compétition


Le Porsche Sprint Trophy Benelux a apporté son lot de spectacle et de suspense à Zandvoort lors des Pinksterraces. La première course permettait à Lucas van Eijndhoven (JW Raceservice) d’ouvrir son compteur de victoire au terme d’une joute de 30 minutes particulièrement animée. Alors que John de Wilde menait la danse après de superbes passes d’armes dans les premiers tours, c’est d’abord Gilles Smits (Speedlover), deuxième, qui partait à la faute et s’offrait une très grosse chaleur dans la rapide courbe de Scheivlak. Deux tours plus tard, c’était au tour du poleman Jaxon Verhoeven de commettre une erreur en voulant attaquer son équipier John de Wilde. Les deux voitures de Speedlover étaient contraintes à l’abandon et c’est donc le jeune Lucas van Eijndhoven qui tirait les marrons du feu. À domicile, le Néerlandais résistait jusqu’au bout à la pression exercée par son compatriote Niels Troost (Team GP Elite) pendant que Jos Jansen (JJ Racing) montait lui aussi sur le podium après avoir pris la mesure de Wim Meulders (Speedlover).


Dimanche matin, le deuxième Sprint de 30 minutes était marqué par une violente averse 15 minutes avant le départ. En pole position, Niels Troost ne tremblait pas. Le jeune Néerlandais, déjà leader du championnat des Rookies, conservait les commandes et s’échappait directement pour remporter à son tour sa première victoire. Derrière le représentant du Team GP Elite, Gilles Smits tentait bien de résister à John de Wilde, mais le Wavrien devait s’incliner face au leader du championnat puis face à Lucas van Eijndhoven. Ce dernier étant pénalisé pour un départ anticipé, c’est toutefois bien Gilles Smits qui montait sur le podium devant van Eijndhoven et Jos Jansen.


Enfin, la dernière course de la journée s’annonçait intense elle aussi avec 55 minutes au programme. En pole position, Lucas van Eijndhoven prenait un départ canon pour virer en tête dans l’épingle de Tarzan et directement distancer Niels Troost. Après la fenêtre de pit stop obligatoire, van Eijndhoven comptait une dizaine de secondes d’avance sur les équipiers de Speedlover, Gilles Smits et John de Wilde, bientôt rejoints par un Niels Troost plus rapide après avoir chaussé des pneumatiques Michelin neufs lors de son arrêt. La tension était palpable dans cette lutte pour la deuxième place, mais malgré tous ses efforts, le vainqueur de la Course 2 devait cette fois se contenter d’une place au pied du podium derrière le trio van Eijndhoven-Smits-De Wilde. Après une pénalité sur la grille de départ, conséquence de l’accrochage lors de la première course, les Verhoeven père et fils (Jaxon et Jean-Pierre) prenaient la 5e place aux dépens de Jos Jansen et de la paire Wim Meulders-Rik Renmans.


Au championnat, John de Wilde conserve la tête avant le prochain rendez-vous, en marge des 25 Heures VW Fun Cup sur le Circuit de Spa-Francorchamps les vendredi 9 et samedi 10 juillet. Le Belge arrivera dans les Ardennes avec 10 longueurs d’avance sur Niels Troost et moins de 20 sur Gilles Smits, Wim Meulders et Lucas van Eijndhoven, groupés en deux points. Une chose est sûre : la saison est loin d’être terminée !





0 vue